Patrimoine sans frontières

Histoire et reconstitution du savoir-faire Musgum, Cameroun

Pêcheurs et éleveurs de poneys, les Musgums peuplent les plaines du bas Logone, à la frontière du Tchad et de l’extrême nord du Cameroun.
Véritable habitat emblématique à forme architecturale inédite, la case musgum est construite à partir d’un mélange de terre et d’herbe sur un plan circulaire, par superposition d’assises successives, pour des unités pouvant atteindre 6 à 15 mètres de hauteur et 5 à 10 de diamètre.
Malgré la disparition de la case-obus dans les années 1970, celle-ci demeure dans la mémoire collective des Musgums et a toujours suscité un certain attachement de la part des anciens, la communauté reconnaissant la case musgum comme partie intégrante de son identité.

  • Habitants de Mourla, Cameroun

    © PSF
  • Rénovation d'une case obus

    © PSF
  • Festival Musgum

    Tous les ans depuis l'an 2000, le festival de la culture Musgum est organisé à Mourla © PSF
  • Construction d'une case obus

    © PSF
  • Case obus peinte

    © PSF

Le projet

Afin de participer à la sauvegarde de la case musgum, patrimoine architectural en danger, PSF s’est engagé aux côtés de l’association culturelle musgum et de l’Institut de recherche pour le développement dans la constitution d’un programme qui s’est étalé sur plusieurs années. Ce programme a permis de développer une transmission intergénérationnelle du savoir-faire architectural, donnant ainsi un point de départ au processus de réappropriation culturelle de la population locale de Mourla.
Par ailleurs, nous avons pu développer, en collaboration étroite avec nos partenaires, un programme de recherche scientifique qui a permis de sensibiliser la population locale, mais aussi les chercheurs, à l’importance de la sauvegarde du patrimoine culturel du peuple musgum.


Localité

Durée

Public bénéficiaire

Publication associée

Exposition associée
Mourla, Cameroun. 1996 - 2005 Ensemble de la population de la localité de Mourla. La Case obus, Patrimoine sans frontières, éd. Parenthèses, 2003. L’exposition itinérante "Les cases musgums"

Objectifs atteints

• Participer à la sauvegarde d’un savoir-faire architectural ancestral du peuple musgum ;
• permettre à de jeunes architectes en formation d’acquérir une expérience de terrain à travers la mise en place de chantiers-écoles ;
• contribuer ainsi à la valorisation de la « case musgum », habitat traditionnel en voie de disparition.

Pour en savoir plus...

Télécharger la fiche projet

Imprimer E-mail

S'inscrire à notre liste de diffusion



*champ obligatoire 

Patrimoine sans frontières

61 rue François-Truffaut
75012 Paris
France

Tél : +33(0) 140 020 590

@ : info@patrimsf.org