Patrimoine sans frontières

Qu'est-ce que les brèves ?

Les brèves sont des publications trimestrielles qui permettent à nos membres, sympathisants et curieux de suivre les activités et les actualités de Patrimoine sans frontières.

Les brèves - Automne 2020

Les nouvelles de PSF !

- L'assemblée générale en visio, le 7 novembre 2020

Regard sur

- Capitale européenne de la culture, un projet au bénéfice certain ?

Les nouvelles de nos projets

- Lancement de la 6ème édition de Patrimoine en Partage® dans les UPE2A de Seine Saint-Denis.
- La participation des jeunes à un dialogue constructif : Le passé communiste dans les Balkans occidentaux contemporains

LES NOUVELLES DE PSF !
Assemblée générale de PSF !
L’assemblée générale pour l’année 2020 aura lieu le samedi 7 novembre à 10 heures. Les conditions sanitaires exceptionnelles ont conduit le Conseil d’administration à envisager que cette assemblée soit virtuelle, ce qui implique bien entendu à des dispositions particulières.

Moment important de la vie associative, l'assemblée générale sera pour nous bénévoles, adhérents, équipes et administrateurs.ices de soumettre aux votes les axes stratégiques du développement futur de l'association, d'élire de nouveaux administrateurs.ices ou de reconduire les anciens.iennes (l'élection cette année sera reportée en raison d'une difficulté technique à la réalisation du vote à bulletin secret) et de faire le point sur l'année écoulée.

Vous êtes tou.te.s chaleureusement convié.e.s à participer à notre assemblée générale, seules les personnes à jour de leur cotisation seront en mesure de voter. Le renouvellement de l'adhésion peut se faire par chèque ou par paiement électronique.
 
REGARDS SUR
Capitale européenne de la culture, un projet au bénéfice certain ?

Le projet de « Capitale Européenne de la Culture » est né de l’initiative de Mélina Mercouri, Ministre Grecque déléguée à la culture et sensible à la préservation du patrimoine. En 1985, elle obtient qu’Athènes soit désignée première Ville Européenne de la Culture. Face à son succès, le programme est peu à peu façonné et amplifié pour devenir ce qu’il est aujourd’hui : deux à trois villes sont choisies chaque année par la Commission pour investir massivement pendant un an dans les politiques culturelles et ainsi devenir le centre artistique éphémère de l’Europe. L’objectif est bien de provoquer des retombées positives d’abord pendant la phase préparatoire, puis au cours de « l’année du titre » et qui se pérenniseraient ensuite. Comparée par le New York Times aux Jeux Olympiques, la politique culturelle la plus connue de l’Union Européenne est-elle si évidemment positive pour le territoire qui l’accueille ?
Par Aude Christophe
Photo : la forteresse Petrovaradin à Novi Sad
Lire le regards sur
 
LES NOUVELLES DE NOS PROJETS !
L'application de Patrimoine en Partage® dans les UPE2A de Seine Saint-Denis - 6ème année.
Pour la sixième année, l'équipe bénévole de Patrimoine sans frontières retourne dans les UPE2A aux côtés des enseignants.tes de Seine Saint-Denis pour la réalisation de Patrimoine en partage. Dans le cadre de ce projet, le patrimoine est utilisé comme un outil éducatif à destination des élèves allophones, et tout juste arrivés.ées sur le territoire, pour les aider dans leur apprentissage du français mais surtout à garder confiance en eux et à prendre conscience que leur richesse, c'est aussi leur différence culturelle et leur parcours atypique. Plus concrètement, nous allons travailler avec eux sur les notions de patrimoine culturel, matériel et immatériel, sur les concepts de lieux patrimoniaux, de langue à travers ses déclinaisons (théâtre, poésie, conte, etc.), de transmission à travers les fêtes et surtout leur donner la parole !
C'est toujours un plaisir de les accompagner dans leur apprentissage et de découvrir par leurs mots et leurs sensibilités, leurs cultures qui nous sont, pour la plupart du temps, inconnues.
Cette année les interventions se dérouleront dans ces villes : Aubervilliers, Épinay-sur-Seine, Montreuil, Saint-Denis, Sevran et Villemomble.
Nous remercions les fondations Strego-Oratio et Banque Populaire Rives de Paris pour leur soutien. Sans leur engagement à nos côtés le projet Patrimoine en partage aurait eu du mal à continuer.
Nous espérons que ces relations de confiance naissante se perpétueront sur le long terme.
Nous recherchons tout au long de l'année des bénévoles pour conduire et développer le projet Patrimoine en partage.
Rejoignez-nous !
 
La participation des jeunes à un dialogue constructif : Le passé communiste dans les Balkans occidentaux contemporains
Patrimoine sans frontières en partenariat avec le Center for Comparative and International Studies (Albanie), le Centre pour la Méditerranée (Albanie), PERIPLI (Italie) et le Center for Change management (Macédoine du Nord), vont sur 15 mois, à partir du 1er février 2021, mener un projet de dialogue national et transnational sur les questions des passés dictatoriaux dans les Balkans occidentaux et sur les menaces actuelles qui pèsent sur les acquis démocratiques et les droits civiques.

Des ateliers thématiques seront organisés dans chacun des pays, entre les partenaires et des jeunes qui seront sélectionné.es suite à un appel à candidatures. Ces ateliers se concentreront sur :
- les normes, les pratiques et les coutumes qu'ont connu les populations sous les différents régimes communistes (Albanie et Macédoine du Nord) ;
- les identités nationales et la mémoire collective dans une Europe élargie (en s'appuyant sur les expériences françaises) ;
- la culture politique dans l'Italie post-mussolinienne ;
- l'effet des changements sociaux rapides pendant la transition post-communiste et les perceptions des populations en Macédoine du Nord et en Albanie.
Le projet se terminera par une conférence internationale à Tirana sur le thème du post-communisme et de la démocratie dans l'Europe élargie.

Ce projet est financé par le programme européen : "Europe for citizens".
Liste des personnes ayant été victimes de la police secrète albanaise, la sigurimi, pendant la période communiste - Shtëpia e gjetheve (musée à Tirana traitant de la politique répressive sous les gouvernements d'Enver Hoxha et Ramiz Alia)
Entrée du musée "Bunk'Art 2" à Tirana présentant les photos de personnes ayant été persécutées au cours de la dictature communiste en Albanie.
 

Imprimer E-mail

Faire un don à PSF,
c'est nous accompagner et nous soutenir dans nos missions.

S'inscrire à notre liste de diffusion



*champ obligatoire 

Patrimoine sans frontières

61 rue François-Truffaut
75012 Paris
France

Tél : +33(0) 140 020 590

@ : info@patrimsf.org