Patrimoine sans frontières

Qu'est-ce qu'une alerte ?

Leur objectif est de faire connaître, voire de stopper, des menaces qui pèsent sur les patrimoines culturels dans le monde entier. Les alertes sont largement diffusées mais s'adressent dans un premier temps aux spécialistes, aux organisations et aux journalistes du patrimoine. 

Albanie : une église byzantine menace de s’écrouler...

Le 10 avril 2015

Le riche patrimoine culturel Albanais, malgré des projets de restauration et de sensibilisation de plus en plus nombreux, est toujours en situation de menace et de déshérence. Aujourd’hui c’est l’église de Peshkëpia, à Gjirokastër, dans le sud du pays, qui appelle au secours. Selon la Direction régionale de la Culture nationale de Gjirokastër l’édifice pourrait s’effondrer d’un moment à l’autre.

 

L’église de Peshkëpia est l’une des plus anciennes du pays, lieu exceptionnel et rare, mélangeant architecture byzantine et art médiéval orthodoxe. Les archéologues albanais attestent que l’édifice a été construit à partir de l’an 619, et a acquis sa forme actuelle au XIème siècle, puis n’a cessé d’être réaménagé et restauré au cours des siècles. De plus cette église a servi, au cours de l’histoire, de centre épiscopal à toute la région de Gjirokastër.

En plus de son intérêt culturel et historique, cet édifice a aussi une importance pour les habitants de cette région et eux-mêmes souhaitent une intervention d’urgence pour sa sauvegarde mais aucun plan n’a été lancé. Cette situation de déshérence n’est pourtant pas nouvelle. La Direction régionale a signalé à plusieurs reprises ces différents problèmes au ministère de la Culture et institutions dépendantes. Au cours des deux dernières décennies l’église a « perdu » ses fresques, ceci est dû principalement à des actes de pillage - phénomène généralisé à toutes les régions de l’Albanie. Dans la région de Gjirokastër il y a plus de 100 objets et monuments culturels qui ont été détruits, abîmés ou pillés.

Selon la Direction régionale de la Culture nationale de Gjirokastër les nombreuses fissures déjà présentes, il y a un an, ne cessent de s’agrandir et de s’approfondir créant l’affaiblissement des murs porteurs au point que la coupole pourrait s’effondrer entraînant avec elle le reste de la structure.

Patrimoine sans frontières ne peut que relayer et s’associer aux voix des acteurs de la société civile albanaise et appelle à un soutien renouvelé des actions de coopération dans ce pays. L’église de Peshkëpia n’est qu’une parmi d’autres patrimoines culturels religieux, historiques, archéologiques et industriels qui subissent des atteintes (des actes volontaires à la déshérence) irréversibles risquant à terme de pénaliser le développement socio-économique de cette région européenne.

Sources :
- http://www.channel7gjirokaster.com/index.php/tech2/item/1058-gjirokaster-kisha-e-peshkepise-rrezikon-te-shembet/1058-gjirokaster-kisha-e-peshkepise-rrezikon-te-shembet
- http://vizionplus.al/demtohet-kisha-e-peshkepise/
Images : © CHwB

Imprimer E-mail

Faire un don à PSF,
c'est nous accompagner et nous soutenir dans nos missions.

S'inscrire à notre liste de diffusion



*champ obligatoire 

Patrimoine sans frontières

61 rue François-Truffaut
75012 Paris
France

Tél : +33(0) 140 020 590

@ : info@patrimsf.org