Patrimoine sans frontières
  • Regard sur la préservation des anciennes gares ferroviaires en Colombie

    Regard sur la préservation des anciennes gares ferroviaires en Colombie

    En savoir plus

  • Participation communautaire à la patrimonialisation des biens culturels immatériels, le cas du Filete Porteño de Buenos Aires

    Participation communautaire à la patrimonialisation des biens culturels immatériels, le cas du Filete Porteño de Buenos Aires

    En savoir plus

  • Regard sur la préservation des anciennes gares ferroviaires en Colombie
  • Participation communautaire à la patrimonialisation des biens culturels immatériels, le cas du Filete Porteño de Buenos Aires

    Les brèves - Automne 2020

    Les nouvelles de PSF !

    - L'assemblée générale en visio, le 7 novembre 2020

    Regard sur

    - Capitale européenne de la culture, un projet au bénéfice certain ?

    Les nouvelles de nos projets

    - Lancement de la 6ème édition de Patrimoine en Partage® dans les UPE2A de Seine Saint-Denis.
    - La participation des jeunes à un dialogue constructif : Le passé communiste dans les Balkans occidentaux contemporains

    Regard sur la préservation des anciennes gares ferroviaires en Colombie

    Au milieu du XIXe siècle, la Colombie a développé un large réseau de chemins de fer. Aujourd’hui déclarées Biens d’Intérêt Culturel de la Nation, ces anciennes gares sont le symbole de l’âge d’or du système ferroviaire colombien. Elles sont synonymes, comme partout dans le monde à la même époque, de l’intégration d’un pays dans le monde moderne. Pour plusieurs raisons, ces gares ont été laissées à l’abandon. Aujourd’hui, certaines sont à l’état de ruines, d’autres sont devenues des habitats informels, d’autres encore ont été reconverties. Avec le Plan national de Récupération des stations ferroviaires colombiennes porté par le Ministère de la Culture en 2012(1), ces bâtiments et voies ferrées sont revalorisés et protégés dans un large contexte de préservation du patrimoine culturel mondial et dans le but de commémorer l’histoire du réseau ferroviaire du pays. Parmi les 1078 Biens d’Intérêts Culturels de Colombie, 429 sont des gares. Leur récente mise en valeur reflète-t-elle la réalité de l’époque ? En quoi la préservation de l’ancien système ferroviaire colombien est-il essentiel pour la mémoire et l’identité du pays ? Par qui ces initiatives mémorielles et patrimoniales sont-elles prises ?

    Lire la suite

    Imprimer E-mail

    Regard sur la mosquée Missiri : mémoire d’une histoire méconnue

    La ville de Fréjus située dans le Var compte de nombreux sites et édifices dont quinze sont classés et quatorze sont inscrits au titre des monuments historiques. Reconnue pour son riche patrimoine romain avec son amphithéâtre, son aqueduc, ses vestiges de remparts, ou encore son théâtre. Mais un autre patrimoine architectural mérite le détour, celui moins connu, lié à la vaste histoire coloniale dont les traces s’effacent plus rapidement que les briques romaines sur le territoire de Fréjus.

    Lire la suite

    Imprimer E-mail

    Patrimoine sans frontières

    Patrimoine sans frontières (PSF) est une association (loi 1901) culturelle et de solidarité créée en 1992. Elle est partenaire officiel de l’UNESCO (statut consultatif).

    Dès 1992, nous nous sommes progressivement orientés vers l’intervention dans des situations post-crises et post-conflits, ainsi que par la suite dans  des contextes de rupture, et d’exclusion. Dans de telles situations, le patrimoine culturel constitue un  vecteur social important et un facteur essentiel de résilience.

    Au-delà de nos actions de terrain, nous nous sommes donnés, dès la naissance de l’association, une mission d’agitateur de curiosité. Nous cherchons ainsi à diffuser, le plus largement possible, des connaissances et des actualités en matière de patrimoine culturel, à travers notre cellule veille, nos publications et nos journées-débats.

    Le patrimoine culturel, à la fois matériel et immatériel, est fondamental dans la construction identitaire des individus et des communautés. Il joue un rôle central dans le renforcement de liens qui peuvent facilement se rompre ou s’affaiblir dans des situations de rupture. Pour nous, la fonction sociale que remplit le patrimoine culturel doit être mise en valeur dans une perspective d’un développement durable et responsable de nos sociétés. Cette vision guide l’ensemble de nos actions qui visent à répondre directement aux demandes des populations locales.

    Patrimoine sans frontières agit à travers quatre axes d’intervention, qui sont le renforcement du lien social, les échanges interculturels, la transmission et la réappropriation, et enfin, la réhabilitation et la valorisation.

    S'inscrire à notre liste de diffusion



    *champ obligatoire 

    Patrimoine sans frontières

    61 rue François-Truffaut
    75012 Paris
    France

    Tél : +33(0) 140 020 590

    @ : info@patrimsf.org

     

    Contactez-nous